Manque de financement pour nos ainés!

Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou 7 mars 2024 – Sylvie Bérubé, députée d’Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou s’interroge sur les motivations du gouvernement Trudeau concernant l’attribution du financement aux
ainés dans le cadre du Programme Nouveaux Horizons. Depuis plusieurs années, nos ainés se retrouvent dans
une situation précaire dont le facteur principal est la hausse du coût de la vie.
« Je dénonce l’incohérence dans le programme « Nouveaux Horizons » destiné à soutenir nos précieuses
personnes ainées. Ces programmes offrent un soutien crucial aux ainées et nous ne pouvons ignorer le
manque de ressources et d’investissement adéquats qui continuent de caractériser cette initiative, » affirme
Sylvie Bérubé.

Semaine en circonscription

Abitibi – Baie-James – Nunavik – Eeyou, 26 février 2024 –Sylvie Bérubé, députée d’Abitibi –
Baie-James – Nunavik – Eeyou était en circonscription du 18 au 23 février 2024.
Mme Bérubé a rencontré différents acteurs régionaux durant son séjour à Val-d’Or, notamment, une
activité au Parc Albert-Dumais pour le mois de l’histoire des Noirs, une rencontre avec le vice-président
Canada et directeur général d’Eldorado Gold, M. Sylvain Lehoux. De plus, une rencontre a eu lieu avec
la Maison de la Famille de Val-d’Or ainsi que la Maison de la Famille de Malartic qui reçoivent davantage
de demandes pour leur merveilleux service. De ce fait, des agrandissements sont prévus afin d’accueillir
plus de famille.

Le Bloc Québécois dénonce les milliards de dollars engloutis pour l’anglicisation du Québec.

Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou 21 février 2024 – Alors que les Québécoises et Québécois
constatent l’anglicisation rapide de Montréal et s’inquiètent du déclin marqué du français dans leur région,
la députée d’Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, Sylvie Bérubé ainsi que son collègue du Bloc
Québécois, porte-parole en matière de Langues officielles, Mario Beaulieu, dénoncent avec vigueur que
plus de 2 milliards de dollars ont été accordés aux établissements et aux groupes d’intérêt anglophones
du Québec depuis près de 30 ans, soit plus de 60 millions de dollars en moyenne par année.


De passage à Val-d’Or au pavillon des Premiers peuples à l’UQAT, le 22 février 2024 à 19h00, afin
d’échanger avec des citoyennes et citoyens de la circonscription de Mme Bérubé, le député de La Pointe-de-l’Île, seul élu bloquiste à Montréal, dévoilera des parties de l’étude qu’il a intitulée « Quand la politique
linguistique fédérale conduit à financer l’anglicisation du Québec », publiée en novembre dernier.

La Russie doit rendre les enfants ukrainiens à leurs familles !

Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou 21 février 2024 – Alors que la guerre fait rage en Ukraine
depuis maintenant deux ans, la porte-parole bloquiste en matière de Famille, Enfants et
développement social, Sylvie Bérubé rappelle qu’il est nécessaire d’intensifier les pressions pour que
les milliers d’enfants ukrainiens illégalement déportés en Russie ou en territoire sous contrôle russe
soient retournés dans leurs familles.

AVIS AUX MÉDIAS: Point de presse concernant le financement de l’anglicisation du Québec par le gouvernement fédéral.

Val-d’Or, le 20 février 2024 – Les représentantes et représentants des médias sont priés de
noter que les porte-paroles du Bloc Québécois en matière de Famille, Enfants et Développement
social, Sylvie Bérubé ainsi que son collègue porte-parole en matière de langues officielles, Mario
Beaulieu vous invitent à un point de presse à 18h00, concernant le budget des langues officielles
à Ottawa, qui contribuent à l’anglicisation du Québec et de ses régions.
Par la suite se tiendra la conférence avec des citoyennes et citoyens de la circonscription
d’Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou. Ceux-ci apprendront notamment que plus de 2 milliards
de dollars du gouvernement fédéral ont été accordés aux établissements et aux groupes
d’intérêts anglophones depuis près de 30 ans, soit plus de 60 millions de dollars en moyenne
par année.

Ottawa a 100 jours pour agir sur les cibles d’immigration!

Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, le 12 février 2024 – Le Bloc Québécois salue l’adoption par
vote majoritaire aujourd’hui, de sa motion qui favorise une intégration réussie des nouveaux arrivants.
La motion du Bloc enjoint le gouvernement fédéral de convoquer l’ensemble des premiers ministres et
des ministres de l’Immigration pour fixer conjointement des seuils d’immigration qui tiennent compte
de la capacité d’accueil et de paiement du Québec et des provinces.

Le temps presse pour revoir les cibles d’immigration!

Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, le 9 février 2024 – Le Bloc Québécois a profité de sa journée d’opposition du 8
février pour déposer une motion sur l’immigration demandant au premier ministre Trudeau de consulter ses homologues
du Québec, des provinces et des territoires sur leur capacité d’accueil respective. La motion fixe également une échéance
de 100 jours au gouvernement pour qu’il dépose un plan de révision des cibles d’immigration respectant les capacités
d’accueil qui auront été ainsi déterminées.
La députée Sylvie Bérubé constate avec déception du manque de considération du premier ministre Justin Trudeau
envers les différentes réalités des territoires. « Il convient de rappeler que les circonscriptions éloignées n’ont pas les
mêmes besoins que les grandes villes des provinces puisqu’il faut davantage d’attraction pour recevoir les nouveaux
arrivants chez nous. Il est primordial que les immigrants aient une condition de vie de qualité et que les régions puissent
les accueillir dûment! », précise Mme Bérubé.

La religion ne peut légitimer la violence

Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, le 6 février 2024 – Le Bloc Québécois a de nouveau déposé
aujourd’hui à la Chambre des communes le projet de loi visant à éliminer l’exception religieuse de la loi qui
criminalise les propos haineux ou incitant à la violence. Le Bloc Québécois en appelle à la collaboration des
députés de tous les partis représentés au Parlement, afin que ce projet de loi non-partisan, initialement
déposé par Yves-François Blanchet en novembre dernier, puisse être débattu puis adopté rapidement.

Ottawa doit intervenir d’urgence pour les hebdos

Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, le 2 février 2024 – Alors que la distribution du Publisac
prendra fin partout au Québec au cours des prochaines semaines, la députée d’Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, Sylvie Bérubé, réitère au gouvernement fédéral l’urgence de prendre des mesures
immédiates afin d’assurer la continuité de la distribution des hebdos locaux et régionaux à la grandeur
du territoire québécois. Ils joignent leur voix à celle de l’Assemblée nationale du Québec pour sommer
Ottawa d’agir pour soutenir les hebdos, médias d’information essentiels en région.

Priorités du Bloc Québécois pour la rentrée parlementaire : Dignes de confiance !

Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, le 29 janvier 2024 – Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, la députée d’Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, Sylvie Bérubé, et ses collègues
députés du parti ont tenu, depuis mardi, leur caucus présessionnel ainsi qu’une tournée au SaguenayLac-Saint-Jean. C’est sur le thème « Dignes de confiance » que le parti orientera son travail pour la
prochaine session, reflétant la solidité et la fidélité de l’engagement bloquiste à l’égard des priorités des
Québécois.